[Cidre & Dragon] Le Dragon doit se rendormir

Un temps magnifique et une fréquentation record !

Plus de 100 000 personnes ont traîné leurs poulaines et arpenté les rues de Merville-Franceville.

Idéalement situé dans la « rue des jeux » de Merravilla (rue du Havre dans le gris-monde), nous avons échangé autour des livres-jeux et des jeux de rôle sans discontinuer.

Des jeunes lectrices et lecteurs connaissant déjà les livres dont vous êtes le héros et cherchant des conseils pour poursuivre leur exploration du Magnamund ou de Titan, trentenaires ou quadragénaires redécouvrant leur plaisir de jeunesse et dont la flamme se rallume, grands-parents cherchant de quoi faire décrocher leurs petits enfants des tablettes, joueuses et joueurs de cœur (core gamers en « bon français ») ravis de pouvoir échanger sur notre passion commune, quelques ventes pour remplir les caisses…

Nos grandes fiertés étaient évidemment la livraison toute fraîche de Rêve de dragon et nos ajouts à la fin des nouvelles éditions des livres Gallimard — on en garde un peu pour l’an prochain. Le contact avec les visiteuses et visiteurs fut chaleureux et vivifiant.

Tout cela grâce à l’extraordinaire organisation — un gros gros merci aux serviteuses et serviteurs du Grand Dragon pour leur efficacité et leur sympathie, en particulier à Arnaud « Grelot » et à David. Cidre et dragon, c’est aussi l’occasion d’échanger avec d’autres autrices et auteurs, de se co-congratuler sur nos réussites respectives, de se co-vanner sur nos casseroles.

Gros bisous à Frédéric Dorne et Delphine Denocq de JdR Éditions, à Vincent Lelavechef (Shaan Renaissance), Nelyhann (Agate Éditions), Nicolas Henry (Wulin), Sébastien Dubois et Raphaël Ollé Cervera (Aargh !, Yurlh), Bruno Guérin (Antika) et Johan Scipion (Sombre).

Il est temps maintenant pour le Grand Dragon de se rendormir pour pouvoir rêver…

Tous droits réservés, Scriptarium© 2014-2018